Qui sommes-nous

Une trentaine d’ONG Internationales à but non lucratif, d’origines Américaines, européennes, Africaines, avec des implantations multiples dans le monde, mobilisant des ressources financières, scientifiques et techniques, pour faire reculer les injustices, la pauvreté, la destruction effrénée des ressources de la planète et pour promouvoir des valeurs de solidarités d’ouverture, de citoyenneté.

  • Avons choisi le Sénégal parmi d’autres pays pour y être des investisseurs sociaux en y installant des sièges nationaux, et des HUB régionaux et internationaux du fait de la stabilité du pays, des garanties de sécurité qui ont toujours été offertes, de son ouverture légendaire, de son engagement jamais démenti pour le progrès social, économique, politique des populations sénégalaises et africaines ;
  • Développons des stratégies et actions en cohérence avec la Stratégie Nationale de Développement Economique et Social (SNDES) 2013-2017 notamment pour répondre à l’urgence d’ « améliorer de manière durable les conditions de vie des populations », « l’émergence économique, l’optimisation de la politique énergétique, l’adaptation aux changements climatiques, la sécurité alimentaire, la paix et la sécurité », « amortir les chocs exogènes tout en préservant les options futures et la résilience et inscrire le Sénégal dans une perspective de développement durable ».
  • Mettons en oeuvre des programmes sur des thématiques diverses au bénéfice des populations sénégalaises et dans des démarches novatrices, souples et proches des préoccupations étatiques et des communautés: Education, politiques publiques de santé, micro-finance, énergie, genre, agriculture, jeunesse et enfance, gouvernance, déminage, industries extractives, conflits et paix, santé, accès aux marchés, moyens de subsistance, humanitaire, inclusion économique et sociale, Nutrition, Santé oculaire, Maladies tropicales négligées, Innovation dans l’Accès aux services sociaux de base (assainissement, eau, foncier, habitat, énergie), OMD, Genre, gouvernance locale (budget participatif et gouvernance participée), sensibilisation environnementale, adaptation au changement climatique, Sida et groupes marginaux (travailleuses du sexe, MSM, etc.), gestion des déchets, formation des leaders, agriculture biologique, lutte contre l’accaparement des terres, question des biocarburants, migration, diaspora et développement, mobilisation des mouvements sociaux, pharmacopée traditionnelle, dialogue politique, cohérence des politiques, Formation professionnelle, Education à la citoyenneté, enfants et jeunesse, questions transfrontalières, etc.
  • Des employeurs pour environ 2200 personnes de nationalité sénégalaise et environ 180 personnes de nationalité étrangère, basées dans toutes les régions du Sénégal, respectant la législation sénégalaise, payant des impôts et autres charges sociales pour eux et recrutant des compétences jeunes et diverses, luttant ainsi contre le chômage
  • A côté des investisseurs de capitaux attirés et encouragés, les ONG Internationales sont des investisseurs sociaux dont les accords de siège sont les seules protections et garanties ; des budgets conséquents mobilisés dans un contexte financier très contraignant et investis exclusivement au bénéfice des populations sénégalaises en partenariat avec le gouvernement, les Partenaires Techniques et Financiers du Sénégal, dans des domaines complémentaires à l’action de l’Etat, dans des zones peu couvertes
  • Une estimation des budgets investis en 2011 dans des projets pour le bénéfice du Sénégal ou à partir du Sénégal pour l’Afrique de l’Ouest représente plus de 23% des 589,7 millions de Dollars US d’aide publique au développement déboursée la même année au bénéfice du Sénégal selon l’OCDE.
  • Nous avons investi au Sénégal plus de 68 milliards de FCFA, rien qu’en 2011, et près de 300 milliards entre 2007 et 2012, dans des projets ayant un impact direct sur une population estimée à 8 millions de bénéficiaires